edoc

Le portrait du cœur de l"homme. présences et transformations de la littérature de salon dans les "Maximes" de La Rochefoucauld

Chariatte Fels, Isabelle. Le portrait du cœur de l"homme. présences et transformations de la littérature de salon dans les "Maximes" de La Rochefoucauld. 2009, PhD Thesis, University of Basel, Faculty of Humanities and Social Sciences.

[img]
Preview
PDF
2937Kb

Official URL: http://edoc.unibas.ch/diss/DissB_8725

Downloads: Statistics Overview

Abstract

Notre étude propose de relire les Maximes sur l’arrière-plan de la littérature de salon. Elle considère le salon comme lieu de création, de production et de réception littéraire, où une multitude de genres foisonnent et circulent. Leur trait principal n’est pas une catégorie littéraire, mais leur aptitude à épouser les besoins du salon dans lequel la conversation occupe une place prépondérante. Dans la culture littéraire des salons, le roman scudérien joue un rôle particulièrement important : somme de la culture mondaine ainsi que précepte de l’idéologie de Tendre, il se comprend à la fois comme une réflexion sur la nature humaine et comme « lieu » de divertissement. Les œuvres mondaines circulent et imprègnent l’horizon d’attente des lecteurs habitués des salons. Reconstituer le contexte sociologique et littéraire du salon pour relire les Maximes de La Rochefoucauld permet d’illustrer l’existence même des liens d’échanges entre les textes : continuation, reprise, renversement et réorientation définissent les relations qu’entretiennent les Maximes avec la littérature de salon. Par cette approche, nous faisons valoir une compréhension « évolutive » des procédés littéraires et soulignons les glissements de paradigmes de la littérature de salon vers le recueil du moraliste. Notre étude contextuelle démontre de quelle façon La Rochefoucauld retravaille le matériau mondain et comment il joue avec l’horizon d’attente de ses lecteurs afin de les orienter vers une réflexion sur le cœur humain. Déjà à partir des tout premiers éléments paratextuels du recueil (le choix du libraire et du frontispice), La Rochefoucauld affiche sa volonté de s’adresser à un public mondain, en d’autres termes, à des lecteurs formés par la littérature de salon. S’appuyant constamment sur des éléments littéraires connus par les mondains, notre auteur les extrait de leur contexte idéologique et les met au service d’une analyse des profondeurs de l’être humain. On observe qu’il les renverse pour mieux remettre en question l’idéologie et l’esthétique mondaine et pour placer le lecteur devant la réalité nue de sa propre condition humaine. Par contre, La Rochefoucauld récupère certaines valeurs caractéristiques de l’idéologie de Tendre (en particulier, la tendresse, la bonté et la douceur), mais aussi certains types de discours du roman scudérien ; il les extrait de l’univers de l’amour et les redéfinit dans l’ordre du vécu et de l’honnêteté. Puis, la conversation comme trait particulier du salon permet d’analyser le recueil comme une « conversation intérieure ». Le lecteur n’est plus alors dérouté par la remise en question d’éléments mondains, mais il est invité désormais à entrer en dialogue avec lui-même par l’esthétique plaisante de la maxime et par la forme polyphonique du recueil. Enfin, les Maximes témoignent d’un moment de transition menant de l’idéalisation romanesque vers l’exploration de l’intériorité. Le dénuement total de l’imaginaire, la réduction à la seule abstraction, cet épurement est-il encore soutenable pour l’être humain, en particulier pour le lecteur mondain ? Face à ce vertige, il semble que la forme de la maxime puisse suggérer une perspective : celle d’éveiller la conscience du lecteur à une « conscience ludique » qui vise en fin de compte à lui procurer une meilleure connaissance de soi, facteur indispensable dans la conception de l’honnêteté de La Rochefoucauld.
Advisors:Millet, Olivier
Committee Members:Elsande, Jean-Pierre van
Faculties and Departments:04 Faculty of Humanities and Social Sciences > Departement Sprach- und Literaturwissenschaften > Fachbereich Französische Sprach- und Literaturwissenschaft
Item Type:Thesis
Thesis no:8725
Bibsysno:Link to catalogue
Number of Pages:263
Language:French
Identification Number:
Last Modified:30 Jun 2016 10:41
Deposited On:22 Jul 2009 14:18

Repository Staff Only: item control page